"Chaque jour, dans la conscience de ce jour, est le meilleur
enseignement qu'il soit donné"

"Apprenons la Vie en cultivant les jardins du monde"

Yanis Petros

lundi 12 mars 2012

Les murs ont la parole...

En pénétrant dans ce restaurant désaffecté dans lequel j'avais déjeuné autrefois, j'ai eu l'agréable sensation d'être retiré du monde. Mais je ne me sentais pas vraiment seul en compagnie de ces murs qui me parlaient en silence. Unique spectateur, les fenêtres m'offraient un film magnifique et étrange aux images immobiles ...
















                                
                                    fenêtres
                                    ouvertes sur l'avenir -
                                    ici les regrets

                                                                               Mop


                                    les murs ont la parole...
                                    les fenêtres le regard
                                    les racines le temps...

                                                                                André


                                    Les arbres, les feuilles
                                    l'herbe encore
                                    bientôt, partout !

                                                                                 Ötli




                            Mots emmurés
                            les prendre les voler
                            faire son miel
                                                                                      Yanis Petros



                                 Défenestrés
                                 les souvenirs ont pris racine
                                 dans les pentes des montagnes

                "Le chemin des grands jardins"



                       mots envolés par les carreaux brisés,
                       ont laissé sur les murs des mains d'enfants
                       pleines de peintures et de confitures...
                       rien ne s'oublie, rien.

                 "Les couleurs du soir"



                                
                                                           



                      




                         

  


                                                             


                                                
                                    
                                    

                                                                                      


                                                                                                        

24 commentaires:

  1. salut la brillane , c est beau et triste ,ma preferée la dernière ,comme voilée . je t embrasse . colette

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir de très belles photos et une préférence pour celle où je regarde l'olivier
    Un arbre que j'adore et que je garde aussi chez moi
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici en Provence l'olivier arbre symbolique qui ns relie
      à des racines très anciennes...
      Merci de ta visite

      Supprimer
  3. La fenêtre - une ouverture sur le passé ou le devenir... Des murs qui ont écouté et qui maintenant parlent...

    Sublimes... merci pour ce partage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme ce bel haïku de MOP, la fenêtre même avec des barreaux
      existe malgré tout.

      Gratitude !

      Supprimer
  4. +

    fenêtres
    ouvertes sur l'avenir ---
    ici les regrets

    +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bel haïku que je vais publier à la suite des photos.

      merci du ricochet !

      Supprimer
  5. les murs ont la parole...
    les fenêtres le regard
    les racines le temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film muet...

      heureux de ta visite et du haïku que je vais également publier
      à la suite des photos.

      Supprimer
  6. De belles images qui me permettent de rêver au voyage dans le temps.

    Les arbres, les feuilles
    l'herbe encore
    bientôt, partout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un haïku qui rentre et qui sort par les fenêtres comme un vent léger !

      Je vais également le publier à la suite des photos

      à bientôt

      Supprimer
  7. Fenêtre sur cour, attention ...on ne rigole pas avec le vis à vis!!!

    RépondreSupprimer
  8. Georges Soleilhet11 mars 2012 à 18:57

    toujours des photos qui sont des pensées qui portent les images; belles, mais avec justesse!!

    RépondreSupprimer
  9. ma préférée la dernière, pour le regard de peintre qui me touche, et la poésie toujours.

    RépondreSupprimer
  10. mots envolés par les carreaux brisés,
    ont laissé sur les murs,des mains d'enfants
    pleines de peintures et de confitures...
    rien ne s'oublie,rien.

    RépondreSupprimer
  11. vitres..verre..vert..voile..beau!

    RépondreSupprimer
  12. Défénestrés,
    les souvenirs ont pris racine
    dans les pentes des montagnes.

    Roger

    RépondreSupprimer
  13. Lieu désaffecté mais non pas désaffectivé!
    Bonne soirée, mimik

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet comme ce qui est à la marge...
      merci.

      Supprimer
  14. Très impressionnant ces ruines qui n'a pas l'air morne.

    Le rayon de soleil
    couvre ce bâtiment
    solitaire

    Les arbres
    entendent la parole
    de ce vieux restaurant

    Bon week-end !

    RépondreSupprimer