"Chaque jour, dans la conscience de ce jour, est le meilleur
enseignement qu'il soit donné"

"Apprenons la Vie en cultivant les jardins du monde"

Yanis Petros

samedi 5 octobre 2013

Main tendue




En un tour de passe-passe de Madame la Vie, se retrouva un beau matin, dans la chambre d'une petite fille de papier, un non moins petit personnage au nez rouge, identifiable entre tous.
Aux heures de l'école, la solitude pour seule compagnie, l'enfant se languissait chaque jour un peu plus.

Le petit homme se sentit soudainement différent en sa présence.
Il lui dit alors :
           - dans mon dos, il y a une clé que je ne peux atteindre seul. Ta main tendue, et je m'anime sous tes yeux. Ainsi par ton entremise, mon coeur se remet à battre et je puis reprendre du service. Je t'apprends mes tours et pantomimes et ton rire sera ma plus heureuse consolation.





















27 commentaires:

  1. même avec une chaussure cassée et une clef dans le dos l'amour est le plus fort....bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons tous une clé cachée quelque part qui ne demande qu'à tourner...

      Beau dimanche
      Bises

      Supprimer
    2. image poètique pour une remarque nostalgique ...

      Supprimer
  2. seul on est peu mais à deux...tout devient possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est vrai... Nous ne sommes pas programmé pour être seul, même avec un miroir.
      :-)

      Supprimer
  3. Je me demande si parfois nous ne lui cassons pas un peu les pieds ...
    A trop vouloir faire battre son cœur ...

    Amitiés Pascal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La clé du bonheur, est souvent dans la serrure que nous ne voyons pas.

      beau dimanche âmi Pascal.

      Supprimer
  4. C'est bien... il faut savoir demander, sinon rien
    n'arrive. Même en amour il faut de l'audace.
    Parfois la clef est rouillée... mais qu'importe.
    Bon dimanche . ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Demander de l'aide est souvent difficile, mais néanmoins, cela nous confère un peu d'humilité.

      Beau dimanche chère ELZA

      Supprimer
  5. Ta mise en scène de personnages sur cette chaise transformée en plateau de théâtre me dit qui tu pourrais envisager de développer un peu cette histoire et en faire un conte pour enfants dont ils seraient les héros.
    Qu'en penses-tu ?
    Amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Roger

      Je ne souhaite pas développer l'histoire, car j'essaie modestement d'écrire sur le mode COURT des fables orientales que j'affectionne particulièrement.

      merci de ta visite
      Amitié

      Supprimer
  6. La main tendue.... car à deux on est plus fort... et l'amour réunit ceux qui connaissent ce principe de partage.

    Bravo pour la poésie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour qu'elle soit évoluée, notre société devrait avant TOUT être de partage.

      :-)

      Supprimer
  7. Sur la chaise ...
    De l'impossible
    Petite fille
    Aux yeux grands...
    Comme un ciel...
    Regarde...
    Petit garçon
    Au grand sourire ...
    Etoilé...
    Tout est possible ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'essentiel, est d'avoir toujours au fond de sa poche
      la clé du sourire...

      merci pour ces mots :-))

      Supprimer
  8. parfois c'est un sourire, parfois un baiser, ou un mot,
    parfois c'est un clé pour faire éclater la vie et éclabousser l'autre
    de bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les petits cadeaux à faire, ne sont pas hauts perchés,
      ils sont à portée de main.

      :-)

      Supprimer
  9. Joli et tendre, j'aime à rêver de la suite de ton histoire....

    RépondreSupprimer
  10. Avec la clef! une ouverture à explorer...et le "possible" à portée!

    RépondreSupprimer
  11. On fait plus de choses lorsque l' on est deux ...
    C'est charmant, bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  12. Main tendue...quête de l'autre...de sa fraternité...qu'est-ce q'un clown sans le rire ? qu'est-ce q'un humain sans l'altérité...joli conte très recentré, poétique qui diffuse une idée essentielle...Amitié sélène.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de réponse ? un peu l'impression d'une main tendue non saisie....tant pis je fais un câlin au clown et me retire sur la pointe des pieds (sourire....) amitié Yanis

      Supprimer
  13. Une dédicace pour toi, ce jour, sur mon blog, en toute amitié.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En pensant les uns aux autres, même dans l'ombre, on contribue à ce que le monde aille mieux.

      Merci Roger :-)))

      Supprimer
  14. Très beau texte, cher Yanis.
    Merci pour vos passages sur mon blog.
    N'hésitez pas à me dire sincèrement ce que vous avez pensé de mon dernier recueil "Et ce n'est pas la nuit"...
    Amicalement :-)

    RépondreSupprimer