"Chaque jour, dans la conscience de ce jour, est le meilleur
enseignement qu'il soit donné"

"Apprenons la Vie en cultivant les jardins du monde"

Yanis Petros

mardi 24 juin 2014

Mon été





                        quel génie des lieux
                        quel amour insoupçonné
                        de sculpter ces êtres
                        dévorant la mer des yeux !

        yp











































































18 commentaires:

  1. Faisons semblant que les êtres des rochers soient vivants et qu'ils boivent la mer des yeux. Cela rend le premier perplexe. Le second jubile avec un air inca. Quant au troisième, cela le fait pleurer à grosses larmes...

    RépondreSupprimer
  2. Le rocher se souvient
    des caresses de l'océan
    surveillant l'horizon
    il attend le marin

    RépondreSupprimer
  3. Ma Bretagne
    De roches et de falaises façonnées
    Par l'Océan

    RépondreSupprimer
  4. De l'art de la pareidolia... sans doute réservé à ceux qui savent voir !!

    RépondreSupprimer
  5. Pratiquer la Pareidolie sans le savoir !
    :-)

    RépondreSupprimer
  6. Scruter l'horizon
    en attendant celle ou celui
    qui ne viendra plus

    même en furie
    la mer apaise les doutes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Annick, j'aime beaucoup ce Tanka !

      Supprimer
  7. Un jeu auquel se prêtent ceux qui essaient de percevoir l'invisible

    RépondreSupprimer
  8. Quel voyage ces pierres ont-elles fait à travers les siècles ? La vue des montagnes, des rochers, des vieilles pierres me laisse toujours songeuse... Belle fin de soirée.

    RépondreSupprimer
  9. Ils dévorent la mer des yeux
    qui les dévore peu à peu...
    Bonne journée Yanis

    RépondreSupprimer
  10. De bien belles photos Jean Pierre

    Rocher ! Rocher !
    Ne vois tu rien venir
    par delà l'horizon

    RépondreSupprimer
  11. Les gardiens
    protègent la mer
    de la folie des hommes

    Amitié Pascal

    RépondreSupprimer
  12. Les visages des pierres marquent eux aussi le fil du temps !

    RépondreSupprimer
  13. Immobiles
    les trolls observent en mer
    les marins esseulés

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Yanis. Où en es-tu de tes expos ? Il y a
    longtemps que je n'ai pas vu une de tes toiles ?
    ça me manque un peu ... Bises pour cette fin de
    semaine et bon week-end. ELZA

    RépondreSupprimer
  15. Il est bien normal qu'ils la dévorent à leur tour, eux qui ont tout appris d'elle de leur moindres ridules aux plus belles cicatrice.

    Bon weekend en amitié.

    Roger

    RépondreSupprimer
  16. burinés par la mer et le vent salé, ils ont le regard
    de ceux qui savent voir plus loin dans l'espace et
    le temps

    RépondreSupprimer