"Chaque jour, dans la conscience de ce jour, est le meilleur
enseignement qu'il soit donné"

"Apprenons la Vie en cultivant les jardins du monde"

Yanis Petros

vendredi 24 octobre 2014

Musée Picasso d'Antibes





  à fleur de peau
  la grande bleue
     révèle le sensible   





Germaine Richier née le 16 septembre 1902 à Grans (Bouches du Rhône) et morte le 31 juillet 1959 à Montpellier.

" je suis plus sensible à un arbre calciné qu'à un pommier en fleurs."














































































































8 commentaires:

  1. émouvante photo,l'arbre calciné parle peut être plus de la condition humaine,magnifique!

    RépondreSupprimer
  2. saisissantes sculptures !
    les doigts ne glissent pas sur une peau lisse
    la vie laisse des traces et c'est beau !
    une rose fanée comme un arbre calciné sont tellement plus émouvants
    quand le souffle les quitte !

    RépondreSupprimer
  3. les rides sont les cicatrices de la vie

    RépondreSupprimer
  4. Oh! En question de beauté, c'est encore plus beau à l'intérieur ... Cependant, le sujet même et ceux qui l'entourent le remarquent rarement. C'est pourquoi l'art est là et la poésie aussi.
    Un jour ou l'autre, nous emprunterons ce même chemin ... C'est la Vie ✿

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par la transformation de l'art et de la poésie
      la beauté intérieure inévitablement transpire par tous les pores du sujet.

      :-)

      Supprimer
  5. J'aime ce musée, j'y vais souvent. C'est un site exceptionnel, un bel écrin pour de grands artistes.

    RépondreSupprimer
  6. Mis à nu
    devant l'immensité des flots
    - horizon d’azur

    RépondreSupprimer
  7. bonjour Yanis. Tes photos sont magnifiques. Et valorisent
    ces sculptures exceptionnelles. Bon dimanche. Je suis
    un peu silencieuse en ce moment avec le blog, mais l'
    énergie va revenir. Toutefois, je n'oublie pas les amis.
    A tout bientôt. ELZA

    RépondreSupprimer