"Chaque jour, dans la conscience de ce jour, est le meilleur
enseignement qu'il soit donné"

"Apprenons la Vie en cultivant les jardins du monde"

Yanis Petros

lundi 27 juillet 2015



mon été


               juillet s'éternise -
               comme de vieilles mains
               les feuilles des platanes


                           -*-


               chaleur persistante -
               autant d'étourneaux que de feuilles 
               dans les platanes fatigués


                            -*-


               quand la cigale s'arrête
               la scie du voisin redémarre
               silence cher payé


                             -*-


               assis en prière
               difficile de résister aux assauts
               conjugués des mouches

 Yp


" Le temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres."

    Elsa Triolet






   

19 commentaires:

  1. L'impact des mots, des bruits, du temps qui passe...
    De magnifiques pensées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une pensée aussi à toi si fidèle sur mon blog.
      Merci

      Supprimer
  2. Jolis mots!
    Oui, juillet long et "moucheux", gouttes de sueur qui dévalent nos corps dans le chant moqueur des cigales...
    Joyeuse fin de mois quand même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous ces petits inconvénients nous permettent de vivre plus intensément la saison.

      merci de ton passage !

      Supprimer
  3. Bonjour Yanis. Temps maussade depuis quelques jours avec
    un peu de fraîcheur. Difficile de comprendre ce changement.
    Je plains beaucoup ceux qui se trouvent dans la région des
    feux. L'été avec sa magnifique lumière doit revenir, paraît-il.
    J'espère que Paris ne sera pas oublié.
    A plus tard Yanis. ELZA

    RépondreSupprimer
  4. le temps ne cesse de courir
    nous emporte et personne
    ne sait l'arrêter

    c'est la vie
    salut ami poète

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vrai dire, le temps ne courre pas, il est immuable. C'est l'activité effrénée des hommes qui donne à ceux-ci la fausse impression que le temps file... Le temps est là, seulement là.

      :-)

      Supprimer
  5. OUI les cigales sont bien ici et elles sont nombreuses bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Les mains, comme des marqueurs du temps. J'aime ce haïku qui les sort de l'ombre. Moins immédiates que le visage, elles sont très parlantes de ceux à qui elles appartiennent.

    Belle phrase d'Elsa Triolet.

    Sur mon blog, une de mes dernières installations t'est dédicacée en toute amitié. Bel été à toi.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grand merci Roger d'avoir pensé à moi !
      :-))

      Supprimer
  7. Jolis haïkus.
    Le temps passe et nous laisse aller.
    Est-ce bien comme cela?




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est nous qui passons, le temps lui, prend tout son temps.

      Supprimer
    2. Le verbe passer a de multiples sens Yanis et ne signifie pas seulement:disparaître, finir, s'écouler mais il peut exprimer aussi traverser, devenir etc...

      Supprimer
    3. Ce n'est pas ce que j'ai dit. Je suis d'accord pour ce qui est du verbe passer. Mais pour le temps, qu'il soit ancien ou à venir, il s'agit d'une expression psychologique, car en réalité, ce sont les générations, les époques qui se succèdent, alors que le temps lui demeure dans l'espace indépendamment de l'horloge et de la rotation des astres.

      Supprimer
    4. Toutes choses qui me dépassent. Personnellement, je n'ai pas encore réussi à me faire une idée précise de ce que peuvent être l'espace, le temps. Merci pour ton explication. Amitiés.

      Supprimer
  8. Belle série de haïkus !
    Bon mois d'août Yanis.

    RépondreSupprimer
  9. Quelques jours d'une envolée hors du temps où les heures, les minutes et les secondes se sont enchaînées hors de toute conscience.... pour mon plus grand bonheur...

    L'assaut des saisons
    Se moque du temps qui passe
    L'homme s'en accommode
    L'arbre en garde les stigmates
    Seule l'âme vit hors du temps

    Bonsoir Yanis et beau week-end, comme Roger j'ai beaucoup apprécié cette citation d'Elsa Triolet sur cette notion impalpable et insaisissable du temps, cette notion du "Temps" sur laquelle tant de philosophe se sont interrogés pour le définir....



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme il est étrange que les gens pensent que le temps passe, alors qu'il est consubstantiel à l'éternité. L'homme naît et meurt, effectuant ainsi son passage dans le temps. Je propose une théorie, considérant que le temps est la manifestation de Dieu, nous enveloppant ainsi d'une présence discrète mais constante.
      Aussi l'âme ne peut vivre hors du temps puisqu'elle en exprime pleinement son souffle et son attention.
      Pourrais-tu par mail m'en dire un peu plus sur ces jours où tu as goûté le temps suspendu dans la conscience précisément de sa légèreté.

      Belle fin de journée monique dans la matière nourrissante du Temps présent.
      :-)))

      Supprimer
  10. une armée de mouches...mais pacifiques!

    RépondreSupprimer