"Chaque jour, dans la conscience de ce jour, est le meilleur
enseignement qu'il soit donné"

"Apprenons la Vie en cultivant les jardins du monde"

Yanis Petros

mercredi 3 février 2016


Traces-mémoire














monique

                           Posées sur le temps
                           les couleurs de la mémoire
                           sur la toile s'effritent


Pascal

                      Le temps
                      aime donner vie
                      à ce qui semblait mort
                      




22 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci Nadine, je pense que tu dois voir que cela est très proche de la peinture...

      Supprimer
  2. entre bois et rouille
    des pierres en puzzle
    comme un jeu de mémoire

    salut ami poète

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci MARTY de tes mots, je sais que tu aimes les effets de la matière et du temps.
      :-))

      Supprimer
  3. J'imagine les générations qui se sont succédé pour ouvrir et fermer cette porte... Cela en fait des histoires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si cette poignée pouvait parler...!
      :-))

      Supprimer
  4. Très belles images subjectives et très picturales, les tons sont magnifiques, bravo Yanis j'aime beaucoup.

    Posées sur le temps
    Les couleurs de la mémoire
    Sur la toile s'effritent

    Bonne journée. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. -:))erreur de mots suggestives bien sur et non subjectives ouh lala !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OH lala ! monique, je ne sais pas si je vais m'en remettre !!!

      :-)))

      Supprimer
  6. Le temps
    aime donner vie
    à ce qui semblait morts

    Âmitié Yanis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pascal pour cette réflexion si juste !
      :-))

      Supprimer
  7. De chez Pascal à chez vous, c'est ainsi.
    être de pierre, de fer ou de bois, chacun résiste à sa façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jamadrou de votre visite, cela fait plaisir !
      :-)

      Supprimer
  8. Avec ce morceau de mur et de porte, on
    se trouve devant sculpture et peinture.
    Le rouge rouillé est absolument magnifique.
    Yanis, ton regard de peintre et photographe
    s'est attardé au bon endroit. Bonne semaine
    à toi ( sans la pluie j'espère). Bises ELZA

    RépondreSupprimer
  9. Tableau révélé
    Par l'œil du photographe
    Du neuf avec du vieux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anda, il y a dans les rues de véritables petites merveilles.
      :-)

      Supprimer
  10. Les années passent
    aux portes de la vie
    s’effritent les souvenirs

    RépondreSupprimer
  11. Ne pas se laissé prendre
    dans les filets de la société
    Passer entre le mailles
    Découvrir les clins d’œil de la nature
    et voir sourire la fleur
    d'un unique regard

    Âmitiè Yanis

    RépondreSupprimer