"Chaque jour, dans la conscience de ce jour, est le meilleur
enseignement qu'il soit donné"

"Apprenons la Vie en cultivant les jardins du monde"

Yanis Petros

mardi 23 avril 2013

Mon printemps...



                          Loin de la route
                          sans hâte le héron atterrit
                          comme je l'envie !

                                                                                                                              YP

Voir aussi Google +


17 commentaires:

  1. seul au milieu du pré
    il t'apprendra à voler !!
    de rêve en rêve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si je le regarde pas seulement en passant...

      Supprimer
  2. Hérons blancs, hérons gris, je les envie aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui nous manque à nous les hommes, ce sont les ailes...

      :-)

      Supprimer
  3. Ajouter des mots aux mots, c'est revenir sur la route.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, pour ns les hommes, la parole est souvent un handicap...
      merci de votre visite.

      Supprimer
  4. La grenouille chante
    le crapaud se fait désirer
    comme le printemps


    (sourions,il est là de nouveau)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avril est bien capricieux, ma petite fille descend de Bretagne et les lourds nuages noirs s'annoncent aussi ici...Heureusement, le printemps est déja dans le coeur.

      Supprimer
  5. le héron pêche mes poissons rouges! pffffff

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si tu installais un faux héron, il y en a de très beau, si si...

      Supprimer
  6. "loin de la route le héron s'envole comme je l'envie" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais plus haut, ce qui ns manque à ns les hommes, ce sont les ailes...

      :-)

      Supprimer

  7. Parfois je rêve encore, d'avoir des
    ailes. Et je survole des paysages
    magnifiques, comme peux le faire le
    héron. Ah... se réincarner en héron !!

    RépondreSupprimer
  8. Au milieu du champ le héron se repose...
    Sur le bord du champ je le contemple...
    En échanges silencieux nous évoquons nos voyages...

    RépondreSupprimer
  9. Fin des vacances
    Attérissage sans hâte
    La neige aussi...

    RépondreSupprimer