"Chaque jour, dans la conscience de ce jour, est le meilleur
enseignement qu'il soit donné"

"Apprenons la Vie en cultivant les jardins du monde"

Yanis Petros

jeudi 26 novembre 2015


Non à la division !
Non à la haine !
OUI à la Vie en Musique !



Les personnes que l'on nomme barbares, le sont incontestablement. Mais les choses sont complexes et bien des responsabilités incombent à différents niveaux. Ne nous méprenons pas, elles sont également victimes d'une idéologie de la haine froidement pensée, nourrie de la vengeance envers l'Occident, d'une ignorance volontairement inculquée et d'intérêts vils et bassement matériels.
Aussi prenons garde et soyons vigilants sur ce "Parti" dans notre propre pays nommé "front national", qui dit oeuvrer à défendre la Nation, se proclamant être le seul à représenter la souveraineté Française, résultant de fait à opposer et diviser précisément les citoyens de notre communauté Nationale construite difficilement avec le temps par le mélange des populations.
L'histoire nous explique qu'il prend  ses racines dans l'extrême droite et le pétainisme : la descendance étant joliment assurée (Marion Maréchale-lepen). Cette organisation fait habilement son miel des événements tragiques, constituant ainsi une véritable menace pour les libertés dont nous pouvons avec les yeux grands ouverts imaginer les graves conséquences. Ainsi le danger ne vient pas uniquement de l'étranger (d'ailleurs heureusement étrange ...), ni de l'Islam par essence tolérant, mais bien de ceux-là même de notre pays avançant masqués sous le couvert d'une légitimité des urnes et d'une apparence plus (fréquentable).
Notre arme indestructible, réside dans le Plaisir de la Vie, à travers la-les cultures, les rencontres, les échanges, le partage, qui ouvrent le champ de la curiosité et du développement de la réflexion personnelle. Sans angélisme, les solutions viendront de notre capacité individuelle et collective non soumise à la volatilité émotionnelle, à défendre jour après jour dans le quotidien les valeurs d'une société plurielle édifiée sur les ressources inépuisables du Coeur.

Yp

monique

                           Par cette nuit noire
                           De ces rêves évanouis
                           Restent les blessures



   

9 commentaires:

  1. Tout est, ici ,si bien exprimé !Rien à ajouter...
    Si BRAVO !
    Vive la musique ,la culture,le partage.
    Une pensée pour toutes ces victimes de la barbarie humaine.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lydie d'avoir relayé !
      Je t'embrasse :-)

      Supprimer
  2. Yanis, tu exprime très bien d'où viennent actuellement
    les dangers. Ceux-ci sont de toutes parts. Je reçois
    des propos qui circulent sur internet , qui véhiculent
    de la haine et des mensonges. Ceux qui les envoient
    ( et qui sont prêts à croire n'importe quoi ) sont des
    ignorants. L'ignorance est à la base du mal . Les
    barbares sont parmi nous, désormais, mais nous
    seront les vainqueurs , grâce à la culture et le
    partage des valeurs humaines. Personnellement,
    j'ai confiance. Ne désespérons pas. Bonne nuit
    Yanis. ELZA

    J'ai oublié de te dire que ton article est non
    seulement bien écrit, mais j'apprécie cette
    présentation aux couleurs de la France....

    RépondreSupprimer
  3. Au bleu du ciel offrons le blanc de nos larmes et le rouge de nos blessures, sans que jamais un soupçon de haine ne nous habite. Oui, Yanis, vive la musique et la poésie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aloysia de ton passage, la haine n'est pas loin de notre porte, mais nous ne la ferons pas rentrer.
      Amitié !

      Supprimer
  4. Je partage tout à fait ton propos !! Beauté, culture, partage et amour sont nos phares dans la nuit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ami !
      j'aime beaucoup l'image du phare !

      Supprimer
  5. la haine est un échec, la violence est un échec.
    comprendre, agir et vivre dans l'espoir et le désir de partager
    la liberté dans tout et pour tous !

    RépondreSupprimer
  6. Un manifeste que je signe volontiers et que j'approuve du premier au dernier mot.
    Fraternellement.

    Roger

    RépondreSupprimer