"Chaque jour, dans la conscience de ce jour, est le meilleur
enseignement qu'il soit donné"

"Apprenons la Vie en cultivant les jardins du monde"

Yanis Petros

samedi 12 mars 2016


Haïsha


                     Fukushima cinq ans -
                       ce matin surprise au jardin
                   les fleurs du pêcher

Yp

























9 commentaires:

  1. Les fruitiers en fleurs
    Orée d'un printemps nouveau
    Chant du rossignol
    Là-bas... des arbres sans fleurs
    Où l'oiseau ne chante plus

    I y a sur notre terre aujourd'hui beaucoup trop d'endroits où le printemps ignore les fleurs et les poètes, où les mots n'ont plus de sens et pourtant la terre tourne et le soleil brille...

    RépondreSupprimer
  2. Après une horreur
    Fleurir en innocence
    Connaître l'espoir

    RépondreSupprimer
  3. Merci monique et Gine,
    Le monde est ainsi fait de ténèbres et de lumière. MAIS comme vs le faites, il est important de poser des mots en conscience sur les événements, surtout quand des femmes et des hommes n'ont plus la force de le faire. Le poète peut ainsi à son échelle, semer quelques graines.
    :-)))

    RépondreSupprimer
  4. Bouleversement
    au cœur de notre planète
    le fleur s'obstine

    RépondreSupprimer
  5. Les pêchers en fleur. Je ne connais rien de plus beau. Et pendant ce temps-là, les humains...

    RépondreSupprimer
  6. pas de fleur au fusil
    à la douceur du rose
    et le parfum du printemps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu as raison, surtout pas de fleur au fusil !

      Supprimer
  7. Fukushima...et nous avons contempler le désastre dû à l'homme
    Hanami et l'homme plus loin mais encore peut contempler la merveilleuse progression des fleurs des arbres fruitiers
    La nature n'est pas rancunière

    RépondreSupprimer