"Chaque jour, dans la conscience de ce jour, est le meilleur
enseignement qu'il soit donné"

"Apprenons la Vie en cultivant les jardins du monde"

Yanis Petros

lundi 4 février 2013

Perspective ...



trop tôt
sur des rails
trop tard
les yeux ouverts

s'offrir
sans
perspective
pour
éprouver
les
largesses
de
la vie






30 commentaires:

  1. Superbe!
    Ouvert/ fermé, étroit/large, en quelques mots, tout est dit.
    Cette lumière bleue de votre photo, ohhhhh!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vie est faite de contrastes qui se nourissent mutuellement ( Ying et Yang ).

      merci de ta visite.


      Supprimer
  2. So true, to experience the bounty of life, we must keep our eyes open and have a good perspective. An inspiring poem and creative photograph to illustrate your point. Warm greetings from NYC :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci, je te souhaite une belle semaine.

      amitié

      Supprimer
  3. Il est parfois trop tard d'aimer
    C'est si difficile .
    Mais quand bien même,
    il n'est jamais trop tard, non plus .
    Comme dans cette gare,
    plusieurs directions
    dans les chemins de bois et de fers
    vers des lieux d'amour en fin .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est jamais trop tard d'aimer, et comme tu le sais particulièrement en ce moment, les difficultés peuvent ns amener à regarder les choses autrement.

      Je t'embrasse.

      Supprimer
  4. Une invitation au voyage! partir..
    .Assez vu. La vision s’est rencontrée à tous les airs.
    Assez eu. Rumeurs des villes, le soir, et au soleil, et toujours.
    Assez connu. Les arrêts de la vie. - Ô Rumeurs et Visions !
    Départ dans l’affection et le bruit neufs !
    Arthur Rimbaud

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a toutes sortes de voyages, mais le rêve qui en est un, est accessible à tout le monde.

      merci Gwendoline

      Supprimer

  5. Tout passe par cette étrange lumière
    bleue. Ce train de l'espoir vient-il
    de partir ? Où bien va-t-il arriver ?
    On croit l'entendre au loin. Pour moi
    il s'accompagnerait d'un blues joué
    par Miles Davis.
    ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Elza, les Gares sont des lieux qui me font rêver. Tant de gens et de cultures se croisent seulement par le regard. Là il s'agit de la petite gare d'un village voisin, où les mots se sont mis en place pour partir et voyager sue le blog.

      A bientôt chère Elza



      Supprimer
  6. Un cadrage bien vivant... gardons les yeux ouverts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les yeux fermés dans une gare bouillonnante, est une expérience interessante, il si passe tellement de choses et de sons...

      Supprimer
  7. XYZen

    Trop droit trop parallèle
    Jusqu'au vertige nous emmènent
    Beauté d'une courbe...

    A suivre trop les rails, parfois on déraille...

    Pascal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les rails du chemin de fer emportent mon regard au loin et mon imaginaire voyage sans frais...

      merci Pascal de ton échange

      Supprimer
  8. à la croisée des voies, trouver la sienne
    dans la lumière du temps qui passe à pas de loups

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien à rajouter,

      merci pour ces mots.

      Supprimer
  9. Les rails c'est bon pour les trains.
    Celui qui veut éprouver
    les largesses de la vie
    va par d'autres chemins
    de terre, de pierres et de détours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais le chemin de fer, comme une araignée a tissé sa toile avec des liens qui nous relient...

      Supprimer
  10. Par les chemins montagnards, j'aime à trouver le mien, en ouvrant les rails du quotidien sur des perspectives élargies. En prenant de la hauteur on prend aussi le large vers de vastes horizons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun doit trouver son chemin, en tous les cas, celui de la Poésie me fait aussi prendre de la hauteur.

      belle journée

      Supprimer
  11. Bonjour cher Yanis,
    Ne tardons pas à nous mettre en route pour enfin demeurer au coeur de la Vie...Bises, gent poète

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère Phène, je constate que sur ton chemin, tu ne m'oublies pas et cela fait du bien.

      A très bientôt sur ton blog,
      douce journée

      Supprimer
  12. Embarqués sur les rails de la vie, dans un train à grande vitesse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vitesse, toujours la vitesse... heureusement, nous avons l'antidote, notre amie la Poésie.

      Supprimer
  13. Parfaite harmonie de cette photo et du poème qui procure un bel instant de coincidence avec tout ce qui est.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ariaga de Bretagne au masque de mystère,
      je prends ta visite comme un souffle marin..

      un compatriote :-)

      Supprimer
  14. Oui, une belle symbiose entre mots et image
    ;-)
    amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maria
      Quelle chance de pouvoir se lire...

      Supprimer